OPERAS intègre la feuille de route des infrastructures de recherche européennes

L’infrastructure OPERAS, pilotée par OpenEdition, en partenariat avec la TGIR Huma-Num, figure parmi les 11 projets inscrits sur la Feuille de route 2021 du Forum stratégique européen sur les infrastructures de recherche (ESFRI). L’inscription à cette feuille de route, qui atteste de l’excellence scientifique et de la maturité du projet OPERAS, confirme la reconnaissance d’OPERAS par les 27 États membres de l’Union européenne comme infrastructure de recherche essentielle, jouant un rôle majeur dans la construction de l’Espace Européen de la Recherche et ayant vocation à rayonner au niveau mondial.

ESFRI, premier forum européen consacré aux infrastructures de recherche (European Strategic Forum for Research Infrastructures), a été créé en 2002 par les États membres. Il a pour objectif de conférer à un ensemble d’infrastructures un rôle décisif dans la construction de l’Espace Européen de la Recherche, dans un cadre de collaboration entre les États. 

OPERAS a pour mission de soutenir la communication scientifique ouverte en sciences humaines et sociales (SHS) au sein de l’Espace européen de la recherche (EER). En intégrant la feuille de route ESFRI, OPERAS, déjà reconnue comme infrastructure émergente en SHS, bénéficie d’une haute appréciation qui souligne l’excellence scientifique, la maturité et la pertinence du projet dans sa dimension européenne.

La prochaine étape pour OPERAS consiste à développer le soutien de la communication scientifique en SHS et à perfectionner son modèle économique ainsi que son mode de gouvernance basé sur les communautés scientifiques. Il s’agit d’une étape importante, non seulement pour OPERAS, mais aussi pour la communication savante en Europe.

Suzanne Dumouchel (Huma-Num), coordinatrice d’OPERAS avec Pierre Mounier (OpenEdition), détaille les répercussions de cet événement pour le futur de l’infrastructure de recherche : « La communauté d’OPERAS est très fière de rejoindre la Feuille de route 2021 d’ESFRI. Mais avant tout, cela nous engage. Nous disposons désormais de l’environnement nécessaire pour réaliser notre mission, qui consiste à soutenir les pratiques de communication savante ouverte dans le domaine des SHS. Et nous honorerons cet engagement. Pour nous, c’est le début d’une nouvelle aventure ! ».

Dans le cadre de la Feuille de route 2021 de l’ESFRI, le consortium OPERAS entend s’adresser à d’autres pays afin d’élargir sa diversité et d’accroître ses efforts pour renforcer la bibliodiversité dans le domaine des sciences humaines et sociales.

Pour Lionel Maurel, directeur adjoint scientifique pour la Science ouverte et les données à l’Institut des sciences humaines et sociales (INSHS) du CNRS : « L’inscription d’OPERAS sur la feuille de route des infrastructures européennes de recherche constitue un tournant majeur pour un projet qui a déjà réussi à fédérer de nombreuses énergies à l’échelle européenne. Les acteurs français OpenEdition et Huma-Num y jouent un rôle important en apportant des briques techniques essentielles au projet et en contribuant à son animation. Le développement de la Science ouverte nécessite de pouvoir s’appuyer sur des infrastructures partagées et maîtrisées. Il est donc crucial pour les communautés scientifiques en SHS de pouvoir compter sur une initiative comme OPERAS. Le CNRS, membre aujourd’hui de l’Assemblée exécutive d’OPERAS, continuera à apporter son soutien à ce projet ».

Contacts : pierre.mounier[at]operas-eu.org et suzanne.dumouchel[at]operas-eu.org


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search