Huma-Num et les communautés françaises au cœur de l’Annual Event de DARIAH

Les 23 et 24 mai 2018 a eu lieu à Paris la troisième édition de la réunion annuelle de DARIAH (Annual Event). Cet événement, organisé par l’ERIC DARIAH en partenariat avec la Très Grande Infrastructure de Recherche (TGIR) Huma-Num qui porte la participation française à cet ERIC, a réuni plus d’une centaine de personnes.

En cohérence avec la feuille route de la participation de la France à l’ERIC DARIAH, ce fut aussi l’occasion de présenter les contributions de certains partenaires. Outre la présentation des services d’Huma-Num et de ses consortiums, Agnès Magron du CCSD, Nathalie Fargier de Persée et Pierre Mounier d’OpenEdition ont ainsi présenté leurs structures respectives en mettant en avant leur complémentarité au niveau national.

La thématique de cette édition était la « science ouverte » et différentes conférences sur ce thème étaient proposées pendant ces deux journées.

Par ailleurs, les participants ont échangé durant divers ateliers et réunions des Working Groups de DARIAH : ce fut l’occasion pour la communauté française présente de découvrir les thématiques et le fonctionnement de ces Working Groups dans l’objectif de participer à leurs activités, mais aussi de proposer d’en créer de nouveaux.

 

Les consortiums d’Huma-Num lors de la session posters de DARIAH, 24 mai 2018

 

Lors de la session posters du MarketPlace de DARIAH, les consortiums d’Huma-Num étaient représentés par 3D-SHS, MASA, AdE et CAHIER.

La participation active des consortiums et partenaires de la TGIR Huma-Num a permis de présenter le rôle d’Huma-Num dans le paysage général des infrastructures de recherche et de poser les bases de nouvelles collaborations européennes.

Le programme des journées DARIAH est disponible en ligne et la liste des Working Groups de DARIAH est accessible sur le site Web de l’ERIC DARIAH.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.