Publication « Huma-Num : l’humain en majesté numérique »

Vous retrouverez dans le dernier numéro de la revue de l’Arabesques de l’Agence Bibliographique de l’Enseignement Supérieur (ABES) un article présentant les dernières évolutions et nouveautés d’Huma-Num.

« Dans le domaine des sciences humaines et sociales (SHS), le tournant numérique de la recherche a provoqué une évolution considérable des pratiques de recherche. Aujourd’hui, les chercheurs produisent et utilisent collectivement d’importants volumes de données, qui nécessitent des outils spécialisés pour y accéder, les manipuler et les visualiser et d’importants moyens technologiques. La maîtrise de ce nouvel environnement, composé de sources hétérogènes – des bibliothèques numériques aux données numériques récentes, exclusivement trai- tées et diffusées en ligne – appelle des compétences en constante évolution, aussi ré exives que les chan- gements sont rapides. Un tel écosystème ne peut plus être réalisé avec les moyens dont disposent les chercheurs, ni avec ceux d’un laboratoire, ni même avec ceux d’un programme de recherche collectif. Une véritable infrastructure, au sens élargi du terme, peut fournir et mutualiser ces différents services. La très grande infrastructure de recherche nationale (TGIR) Huma-Num est tournée vers les services pour la production et la réutilisation de données numériques, mais aussi vers l’accompagnement d’outils émergents et de bonnes pratiques issues des communautés scienti ques des SHS elles-mêmes. Elle est associée étroitement à la construction d’in- frastructures européennes et internationales. »

La suite sur Arabesque, numéro 84 : Politique nationale de l’IST – Des infrastructures en cohérence.

A lire sur le même thème : « Web de données, big data, open data, quels rôles pour les documentalistes ?« , 2013, DOI:10.3917/docsi.503.0026


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *