L’Institut français de recherche en Afrique utilise NAKALONA pour valoriser ses archives de presse

IFRA Press archive

IFRA Press archive

L’Institut français de recherche en Afrique (IFRA) situé à Nairobi, a constitué un fonds d’archives de presse (plus de 50000 coupures) sur le Kenya qui remontent à la fin des années 1970. Ces archives portent sur les thématiques de recherche de l’IFRA : relations internationales, institutions, politiques publiques, sécurité, élections, agriculture, travail, enfance, santé, environnement, culture… Avec  le soutien de l’Institut Français, plus de 15000 pages de coupures de presse ont été numérisées.

Les données et les métadonnées descriptives sont stockées dans NAKALA, le service de stockage et de partage de données numériques pour la recherche en SHS proposé par Huma-Num. Elles sont donc accessibles par tous pour créer un site web d’éditorialisation spécifique de ce corpus.

nakalonaL’IFRA a fait le choix de NAKALONA, le pack logiciel d’Huma-Num proposant NAKALA et Omeka, qui vous permet de montrer les documents et données stockés dans NAKALA et d’indexer leurs métadonnées avec Omeka afin de créer des bibliothèques numériques et des corpus documentaires sur le web.

Le site web réalisé par l’IFRA sur ce corpus d’archives de presse est disponible à l’adresse : https://ifrapressarch.nakalona.fr.


1 réponse

  1. L’IFRA remercie l’équipe d’Huma-Num, en particulier Nicolas Larousse sans qui ce résultat n’aurait pu être possible. L’IFRA prévoit de continuer ce chantier, il reste encore environ 50000 coupures de presse…
    Sylvain Racaud, directeur adjoint de l’IFRA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.