Huma-Num à Innovatives SHS

L’équipe de la TGIR Huma-Num sera présente sur le Salon Innovatives SHS 2015 qui se déroulera  les 16 et 17 juin à la Cité des Sciences et de l’Industrie.

Venez nous rencontrer sur notre stand (n°7)- section Patrimoine.

Dans le cadre des Rencontres Innovatives, nous proposons également deux présentations le mardi 16 juin (11h30-12h30) – Salle à  confirmer  :

graphe

 

Le web 3.0 pour les SHS : un dialogue indispensable avec les industriels – Stéphane Pouyllau (CNRS) – Fabrice Lacroix (Antidot) – Christophe Jacobs (Limonade & Co)

 

 En 25 ans, le Web est devenu le principal vecteur de diffusion des données scientifiques (bibliothèques numériques, bases de données, publications électroniques, etc).
Sa dernière évolution, le web sémantique (aussi appelé web de données ou Web 3.0) modifie profondément la façon de traiter, d’enrichir et de diffuser les données de la recherche.

Innovante en la matière, la TGIR Huma-Num, a mis au coeur de ses principaux services centrés sur les données de la recherche (Nakala, Isidore) les principes du web sémantique pour permettre aux données de dialoguer avec d’autres afin de produire une information contextualisée et pertinente.
Dans ce travail, elle a été accompagnée par des industriels désireux d’apporter une réponse industrielle à cette problématique commune. C’est pour évoquer cette collaboration fondée sur un processus itératif et nourrit d’un dialogue permanent, que nous organisons cette rencontre avec les responsables des Sociétés Antidot (Isidore) et Limonade & Co. Qu’ont-elles apportées à l’outil ? A l’inverse en quoi nos demandes spécifiquement SHS, ont–elles été importantes à ces entrepreneurs ? Deux questions qui seront au cœur de cette animation.

crimino

 

 

Visite virtuelle de la prison de la Santé à Paris – Marc Renneville –  Arghyro Paouri –  Sophie Victorien (CNRS), Jean-Louis Sanchez (Administration Pénitentiaire)

Des bagnes aux tontons flingueurs, des faux-monnayeurs au Moyen Âge aux rebelles face à la justice, du code civil à l’ordonnance du 2 février 1945 relative à la justice des mineurs, de la criminologie à la psychiatrie en milieu pénitentiaire… Criminocorpus est devenu en 10 ans une plateforme scientifique de référence en matière d’histoire de la Justice, des crimes et des peines à la disposition des étudiants, des enseignants, des chercheurs, des praticiens, des journalistes mais aussi de toutes les personnes intéressées par l’histoire de cette institution au cœur de la démocratie.
Hébergée par la TGIR Huma-Num, Criminocorpus porte depuis 2014 le projet innovant d’un musée virtuel d’histoire de la justice proposant des expositions permanentes et des visites virtuelles de lieux de justice dans une perspective de valorisation du patrimoine judiciaire. L’idée est de donner à voir des établissements généralement peu accessibles à la connaissance du public (tribunaux, prisons…) dans le cadre d’une exploration guidée du site offrant l’accès à des corpus de données interopérables complémentaires (documents imprimés, iconographie, plans, vidéos…). L’exemple que nous proposerons en démonstration pour cette animation sera la visite de la maison d’arrêt de la Santé à Paris. Dernière prison active dans la capitale, la Santé a fermé en 2014 pour permettre la réalisation d’importants travaux de rénovation et d’aménagements. Elle a fait l’objet d’une ouverture exceptionnelle au public lors des journées européennes du patrimoine 2014. Depuis, ses portes se sont refermées.

 

Nous accueillerons également sur notre stand toute la journée du  mercredi 17 juin deux projets bénéficiant des services de la TGIR :

 

 

CBMA (Chartae Burgundiae Medii Aevi – Chartes de la Bourgogne du Moyen Âge) – Coraline Rey – Nicolas Perreaux

Le projet de recherche des CBMA (Chartae Burgundiae Medii Aevi – Chartes de la Bourgogne du Moyen Âge – http://www.cbma-project.eu/) numérise, enregistre et exploite la prolifique documentation diplomatique médiévale de la Bourgogne, parmi laquelle figurent des productions essentielles pour la connaissance du Moyen Âge européen, comme celles des abbayes de Cluny ou de Cîteaux.
Articulant des textes et des manuscrits inédits en mode image, le projet met ses résultats à disposition via une plate-forme documentaire et une base de données d’actes diplomatiques librement accessibles sur Internet sous différents formats électroniques. Le corpus de plus de 15 000 chartes, hébergé par le TGIR Huma-Num, est interrogeable avec le logiciel Philologic (philologic.cbma-project.eu) et constitue un terrain expérimental pour de nouvelles méthodes de recherche. Ainsi, le programme conduit une réflexion épistémologique sur les transformations dans la pratique de la recherche, induites par la numérisation massive de textes médiévaux et par l’usage du support électronique dans la reproduction des documents et manuscrits originaux. Des expériences nouvelles sont menées pour mieux connaître la société médiévale, pour la connaître autrement, en faisant toute la place aux études de sémantique structurelle, aux approches statistiques et spatiales, ainsi qu’aux implications cognitives de la littératie, en tant que technologie graphique et visuelle.

 

Sans titre-1

 

 

ArkéoGIS – Loup Bernard

 

Initialement développé dans le cadre d’un financement INTERREG afin de mutualiser les données archéologiques et paléoenvironnementales de la vallée du Rhin, ArkeoGIS (arkeogis.org) est un Système d’Informations Géographique (SIG)  multilingue, libre et en ligne. Proposé actuellement dans sa troisième version, il permet de mettre en commun des données scientifiques spatialisées. Plusieurs dizaines de milliers de sites, objets et analyses sont déjà accessibles, et plusieurs fonds cartographiques sont mis à disposition afin que les utilisateurs puissent disposer de plusieurs jeux de cartes. Chaque auteur mettant à disposition des informations géoréférencées au format ArkeoGIS reste maître de celles-ci et peut seul décider de les modifier. Il peut très facilement accéder aux informations des autres contributeurs afin d’implémenter sa base. Un annuaire permet de mettre en contact les chercheurs, afin de développer les échanges, entre pays et entre institutions. Hébergé par la TGIR Huma-NUM ArkeoGIS est une solution pérenne, les bases sont déposées et stockées dans NAKALA et identifiées de façon pérenne à l’aide d’un Handle.

ArkeoGIS a prouvé, depuis sa mise en place, que c’était un outil efficace et maîtrisable par les non-spécialistes pour spatialiser des données en ligne. Initialement conçu comme un SIA (Système d’Informations Archéologiques), des évolutions sont envisagées afin de pouvoir agréger des données épigraphiques ou littéraires en plus de métadonnées archéologiques ou environnementales. L’un des intérêts de ArkeoGIS est qu’il permet de superposer des données existantes, facilitant ainsi l’interopérabilité des données et le travail en équipe. L’outil a une vocation internationale depuis sa fondation, l’intégralité de la programmation et des ontologies ont été réfléchies afin d’être fonctionnels pour toutes les périodes et dans plusieurs langues.

ArkeoGIS est désormais un outil incontournable pour les archéologues et les paléo-environnementalistes. La mise en commun de données permet une utilisation pour des travaux de recherche, de formation (Master, Doctorat) et dans le cadre de contrats.

L’entrée du salon est gratuite mais attention, inscription obligatoire :

http://innovatives.cnrs.fr/innovatives-shs-2015/inscription

Pour les rencontres Innovatives, l’entrée est gratuite dans la limite des places disponibles.

Lieu de l’événement :
Centre des Congrès de la Villette – Cité des sciences et de l’industrie
30, avenue Corentin-Cariou – 75019 Paris
Métro : ligne 7, station Porte de la Villette.
Autobus : lignes 139, 150, 152, station Porte de la Villette.
Tramway :T3b (Porte de Vincennes – Porte de la Chapelle), station Porte de la Villette.

Plus d’informations sur le site Web Innovatives : http://innovatives.cnrs.fr/innovatives-shs-2015/presentation


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.