Évaluer la qualité documentaire des données : le projet de modération dans NAKALA

Les équipes d’Huma-Num travaillent depuis plusieurs mois à la mise en place d’une modération des données dans l’entrepôt NAKALA. Nous détaillons dans cet article les grandes caractéristiques de cette évolution prévue à l’automne 2024.



NAKALA, l’entrepôt de données pour les sciences humaines et sociales (SHS) de l’IR* Huma-Num, a été labellisé « entrepôt de confiance pour les SHS » par l’écosystème Recherche Data Gouv en 2023. Historiquement, il a été développé afin de répondre au besoin crucial de préserver les données de recherche produites et collectées dans les projets de recherche de SHS. Au cours de ses 10 ans d’existence, une nouvelle préoccupation a émergé, celle de la qualité des données publiées dans NAKALA, en lien avec l’enjeu de réutilisation des données.

Depuis 2020, plusieurs initiatives ont ainsi vu le jour à Huma-Num pour améliorer la qualité des dépôts dans NAKALA à travers la mise en œuvre de différents chantiers : développements techniques (contrôles automatiques, bac à sable, reconnaissance des formats) ; mise en ligne de documentations et de ressources ; nettoyage du schéma de description ; formations ; cycle de webinaires ; etc.

Depuis l’automne 2023, un nouveau projet voit le jour concernant la mise en place d’une modération des dépôts.

Une modération pour valoriser les dépôts richement décrits

L’objectif de ces initiatives est de faciliter l’exploitation du schéma de description des données dans NAKALA et de sensibiliser les déposants et les personnels qui accompagnent au dépôt dans NAKALA (MSH, laboratoires, ateliers de la donnée) aux enjeux des formats de fichiers. Elles ont conduit à la volonté de valoriser les dépôts de qualité dans NAKALA en les inscrivant dans une démarche de FAIRisation outillée et mieux cadrée par Huma-Num. C’est dans ce contexte que le projet de modération des dépôts dans NAKALA a été lancé.

La mise en place de la modération n’implique pas de changement dans la démarche actuelle et à venir du dépôt des données : le déposant reste le gestionnaire des données qu’il dépose via l’auto-dépôt et il conserve la maîtrise de la publication de la donnée. Néanmoins, un dépôt qui aura fait l’objet, par le déposant, d’une attention particulière concernant les informations descriptives, de contexte, de provenance, etc. deviendra identifiable et plus visible dans NAKALA grâce au processus de modération. En effet, si le dépôt est conforme aux critères qualité définis, il pourra lui être attribué le statut “Modéré“.

Une modération portant sur la qualité documentaire de la donnée

L’évaluation de la qualité d’une donnée porte sur des critères documentaires indispensables pour contribuer à son intelligibilité. Ces critères portent sur la mise en contexte de la production ou de la collecte des données ; sur la cohérence du dépôt (concordance fichiers/métadonnées) ; sur la conformité au RGPD et la pertinence de la licence. Ils vérifient que le titre est signifiant ; la présence d’une description du contexte scientifique et de mots-clés ; la référence à la publication associée.

Ils sont définis dans une grille de modération mise à disposition par Huma-Num à un réseau de modérateurs NAKALA. Cette grille est composée de critères obligatoires pour la validation de la qualité du dépôt et de critères complémentaires à adapter selon leur applicabilité et leur pertinence. Le processus de modération offre aussi l’occasion de créer des échanges entre le déposant et le modérateur pour améliorer l’exposition et la réutilisation potentielle des données. Cette modération n’a pas de caractère obligatoire et n’empêche pas le déposant de publier une donnée.

Une modération à la demande

La demande de modération est une action réalisée par le gestionnaire d’une donnée, au moment du dépôt ou ultérieurement. Le gestionnaire demande depuis la page d’administration de la donnée, que “sa” donnée soit modérée. Une fois la demande de modération effectuée, un mail est envoyé au modérateur afin de le mettre en relation avec le gestionnaire qui a fait la demande. Le modérateur est sélectionné, dans une liste prédéfinie, par le gestionnaire lui-même depuis le formulaire de dépôt.

Le réseau des modérateurs NAKALA

La liste des modérateurs sera constituée de personnels d’appui localisés sur différents sites universitaires et de recherche qui ont accepté de participer au projet de modération NAKALA coordonné par Huma-Num. Les modérateurs auront suivi un cycle de webinaires sur l’accompagnement au dépôt de qualité dans NAKALA, incluant une présentation du projet de modération, afin de faciliter un accompagnement dans les meilleures conditions possibles des déposants NAKALA.

Labellisation de la qualité d’une donnée

Suite aux échanges entre le gestionnaire du dépôt et le modérateur NAKALA, et après validation des critères obligatoires de la grille de modération, le modérateur attribue le statut “Modéré” à la donnée, statut qui reconnaît la qualité documentaire du dépôt. Ce label sera visible sur la page de présentation par l’affichage du statut “Modéré” au niveau du titre.

Ajout du label “modéré” sur la page de présentation d’une donnée dans NAKALA.

Ce nouveau statut sera également utilisé comme filtre de recherche pour faciliter la découvrabilité de l’ensemble des dépôts NAKALA évalués de qualité.

Filtre de recherche sur le label modéré dans les résultats du moteur de recherche de NAKALA.

Un projet pour l’automne 2024

Le projet de modération documentaire des dépôts dans NAKALA est en cours de mise en place avec le développement de nouvelles fonctionnalités qui permettront la mise en relation entre le gestionnaire d’une donnée et un modérateur et la valorisation des données de qualité. Ces évolutions devraient être mises en ligne à l’automne 2024.

Quant à la grille de modération, elle est mise à disposition au fil de l’eau auprès des personnels d’accompagnement de sites pilotes avec lesquels Huma-Num travaille dans le cadre de ce projet. Une fois les développements techniques mis en production à l’automne prochain, le projet sera déployé plus largement en lien avec les correspondants et relais Huma-Num, les ateliers de la donnée et les personnels d’appui pour les SHS qui auront manifesté leur intérêt à y participer.

L’équipe NAKALA peut être contactée à l’adresse nakala[at]huma-num.fr


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Rédaction (24 juin 2024). Évaluer la qualité documentaire des données : le projet de modération dans NAKALA. Le blog d'Huma-Num et des Consortiums-HN. Consulté le 22 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/11v7o


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search