Huma-Num à la conférence digital humanities 2017

Montréal

Le centre de Montréal (photo : S. Pouyllau)

Huma-Num, la Très Grande Infrastructure de Recherche (TGIR) française pour les SHS numériques sera présente au congrès DH2017 qui a lieu cette année à Montréal. Co-organisée par McGill University et l’Université de Montréal, la conférence DH2017 aura lieu du 8 au 11 août 2017 sur le campus de l’université McGill. C’est la conférence principale du regroupement international des associations d’humanités numériques (Alliance of Digital Humanities Organizations ADHO). Dans ce cadre, Huma-Num y présente plusieurs communications.

Université McGill (photo : S. Pouyllau)

Université McGill (photo : S. Pouyllau)

1. Une communication dans la « Long Paper Session » :

Huma-Num proposera une communication intitulée « Huma-Num : Une infrastructure française pour les sciences humaines et sociales. Stratégie, organisation et fonctionnement ». Elle portera sur les enjeux de la recherche en sciences humaines et sociales (SHS) dans un monde de l’enseignement supérieur et des la recherche. En effet, la recherche en SHS vit un tournant numérique qui provoque une évolution sensible des pratiques de recherche. Cette transformation nécessite une infrastructure pour accompagner ces nouveaux besoins. La TGIR Huma-Num vise à fournir différents services et à accompagner les équipes de recherche durant leurs projets numériques.

Les services d’Huma-Num

La mise en œuvre de cet écosystème ne peut plus être réalisée avec les moyens dont disposent les chercheurs individuellement ou même à l’échelle d’une équipe de recherche. Une infrastructure, au sens élargi du terme, est nécessaire pour être à même de fournir et mutualiser différents services et d’accompagner les équipes de recherche tout au long de leurs projets numériques.

DH2017 Montréal

La TGIR Huma-Num est bâtie sur une structure destinée à proposer des services dédiés à la production et à la réutilisation de données numériques mais aussi à favoriser et accompagner l’émergence d’outils et de bonnes pratiques issus des communautés scientifiques des sciences humaines et sociales. Enfin, Huma-Num est étroitement associée à la construction d’infrastructures européennes permettant tout autant l’échange et la valorisation de services que le renforcement de réseaux d’expertises.

Cette présentation fait écho aux échanges et interactions entre Huma-Num et la Cyberinfrastructure ouverte pour les sciences humaines et sociales (COSHS) du Canada.

2. Une participation au Panel « Scaling up Arts and Humanities – The DARIAH Approach to Data and Services »

En tant que coordinateur de la participation de la France à l’infrastructure européenne DARIAH (Digital Research Infrastructure for the Arts and Humanities), Huma-Num pilote la participation française dans le H2020 Humanities At Scale qui lui est étroitement associé. Dans ce cadre, Huma-Num prendra part au panel « Scaling up Arts and Humanities – The DARIAH Approach to Data and Services » présenté durant la conférence DH2017. Ce panel, proposé conjointement avec les partenaires Européens du projet HaS, n’a pas vocation à décrire formellement l’ERIC DARIAH et sa stratégie (points qui seront traités durant une autre présentation), mais à exposer ses réalisations et les moyens de son développement, à travers le projet Humanities at Scale.

HAS

Alors que les besoins de services, de standards, deviennent de plus en plus centraux en SHS, les infrastructures de recherche se sont développées et structurées de façon diverses au sein de chaque pays européen. Dans ce contexte de différenciation et de spécialisation, l’ERIC DARIAH se positionne comme une infrastructure européenne régissant la coopération entre les infrastructures nationales. Cette initiative ambitieuse pose de nouvelles questions : Quels sont les mécanismes à mettre en place pour assurer cette coopération ? Comment construire une infrastructure européenne pérenne?

Ce panel, composé de cinq présentations, vise à répondre répondre concrètement à ces questions, en présentant deux axes essentiels du projet Humanities At Scale : le développement des communautés (e.g communication, outils, partenariats, écoles) et la mise en œuvre de services.

Contributions individuelles au panel :

  • Nicolas Larrousse & Paulin Ribbe (Huma-Num, CNRS) : Building a durable infrastructure
  • Mike Priddy (Co-auteurs : Francesca Morselli, Lisa de Leeuw, Andrea Scharnhorst) (DANS) : DARIAH contributions and the reference architecture they inhabit
  • Carsten Thiel (SUB Göttingen) : Re-usability of tools and services
  • Aurélien Berra (Université Paris-Ouest Nanterre): Teaching: where and how ?
  • Matej Durco (ACDH-ÖAW): « DARIAH & affiliates » (aka « DARIAH’s outer network »)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *